tri-cuisine-minimaliste

Tous nos conseils pour une cuisine minimaliste

La cuisine est pour beaucoup d’entre nous la pièce que nous utilisons le plus. Nous y préparons et mangeons nos repas, nous y stockons notre nourriture et s’est souvent là également que la famille se trouve. Cette pièce tient donc un rôle important dans notre vie et c’est normal qu’elle contienne beaucoup de choses.

La bonne nouvelle, c’est qu’on n’a pas besoin de dépenser une fortune en travaux et équipement pour avoir une cuisine propre, vide et ordonnée comme celles dans les magazines. Avec un peu de vide et de rangement, on peut radicalement transformer une cuisine. Et ainsi : 

  • Gagner en espace
  • Gagner en sérénité
  • Gagner du temps en rangement
  • Prendre soin de sa santé

Préparation psychologique

Comme pour le tri des vêtements préparez-vous psychologique et imaginez que vous devez concevoir une cuisine de rêve, comme celle dans les magazines. Pourquoi la vôtre devrait-elle être moins belle ?

Autre petit exercice psychologique afin de se préparer au tri : imaginez maintenant qu’une catastrophe naturelle quelconque détruisait votre cuisine et que vous deviez tout recommencer à zéro. Comme vous avez un budget limité, vous allez devoir faire des choix judicieux. Pensez aux essentiels dont vous avez besoin. Prenez le temps de visualiser votre cuisine idéale.

Etape 1 | Tout vider

Videz chaque tiroir, placard et étagère. Résistez à la tentation de laisser quelque chose en place. Comme nous l’expliquions dans cet article sur le tri des livres, pour vraiment savoir si vous souhaitez garder ou vous débarrasser d’un objet vous devez le faire sortir de son hibernation.

Donc ôtez chaque objet jusqu’à ce que l’espace soit entièrement vide. On vide tout ! Assiettes, tasses de café, verres, fourchettes, cuillères, couteaux, casseroles, poêles, gadgets, appareils, aliments, boites en plastique et même le contenu de votre “tiroir à foutoir”.

Faire le vide à un autre avantage, c’est une occasion parfaite pour faire le ménage. Depuis combien de temps n’avez pas nettoyé l’intérieur de vos placards ? Alors qu’en vous viderez les vôtres, profitez-en aussi pour enlever la saleté. Être minimaliste veut dire aussi être efficace,prenez un nouveau départ.

Etape 2 | Regrouper les objets par catégorie

Pour faire un tri efficace regrouper les objets par catégorie. En regroupant par catégorie, on découvre souvent qu’on a plus de vaisselle que nécessaire. Pourquoi ? Car quand on achète une nouvelle, on jette rarement l’ancienne. Techniquement, elle peut encore servir, on la remplace juste pour le plaisir d’en avoir une nouvelle, alors on entasse au fond du placard. On peut aussi se faire offrir ou léguer un service entier et donc se sentir obligé de le garder.

Vous pouvez regrouper vos objets en fonction des catégories suivantes :

  • Garde-manger, denrées alimentaires, boissons 
  • Vaisselles 
  • Ustensiles de cuisine
  • Les robots ménagers et le petit électroménager
  • Les livres de cuisine
  • Tous les autres objets

Il ne doit rester absolument rien dans vos placards, tiroirs.

Etape 3 | Trier chaque catégorie

Votre objectif est de choisir ce que vous allez garder et non ce que vous allez jeter. Une fois tout sorti, examinez chaque objet attentivement et ne prenez que les meilleurs, les plus utiles et les plus indispensables.

Pour vous aider dans votre tri, voici une liste de questions à vous poser pour chaque objet : 

  • Qui es-tu et que fais-tu ? On trouve désormais des gadgets pour tout et rien (vide ananas, roulette à pâtisserie). Si vous ne vous souvenez plus de la fonction d’un objet, c’est qu’il pas indispensable. Offrez-lui un nouveau foyer, cela fera un beau cadeau pour un fan de cuisine qui saura l’utiliser.
  • À quelle fréquence me sers-tu ? Les objets pour lesquels la réponse est “tous les jours” ou « une fois par semaine” peuvent réintégrer vos placards. Pour les objets qui vous servent moins d’une fois par an, à vous de décider s’ils méritent ou pas leur place dans vos placards.
  • Rends-tu ma vie plus facile ou plus difficile ? Si un appareil est difficile à installer ou à nettoyer et que vous vous en servez peu pour ces raisons, organisez son départ. 
  • As-tu un frère jumeau ? Les accessoires de cuisine sont comme les fournitures de bureau, ils semblent se reproduire sans autorisation. À moins d’être très agile de ses mains, personne ne peut utiliser deux économes ou deux ouvre-boîtes en même temps. De plus en cas de besoin, il s’agit généralement de petits objets que l’on peut racheter facilement, donc donner les doublons.
  • Es-tu trop beau pour que je t’utilise ? Ce service de porcelaine ou l’argenterie de mamie. On n’y tient trop pour s’en débarrasser et on a trop peur de les casser pour les utiliser. La solution peut être de garder seulement un ou deux éléments pour des occasions particulières (dîner en amoureux) plutôt que de garder le service en entier.

Garde-manger et denrées alimentaire

GARDER 

  • Demandez-vous si cet ingrédient peut servir plusieurs fois ? Ou s’il s’agit d’un aliment acheté une fois car recommandé dans le dernier magazine de recette. Cuisinez simplement et ne gardez que les aliments utilisés au quotidien. Réservez vos plats exotiques pour vos sorties au restaurant. 
  • Les boissons, ne gardez que les thés et café, tisane, apéritifs vins, sirops que vous consommez régulièrement 

DONNER

  • Certains aliments peuvent aussi aller dans la pile “ à donner”. Nos goûts et besoins alimentaires changent et la durée de vie de certains aliments peut excéder la durée de nos envies. Ne culpabilisez pas. Considérez cela comme une magnifique occasion de faire une bonne action. Donnez-les boites et les paquets dont vous ne voulez plus aux restos du cœur ou à la Soupe populaire.

JETER

  • Vérifiez les dates d’expiration de chaque produit que vous touchez et jeter tout ce qui est périmé ou défraîchi.
  • Les épices, sauces et condiments ont une durée de vie limitée ne les oubliez pas lors de ce grand ménage. Certains sont blottis dans l’ombre depuis si longtemps que vous ne vous en souvenez même plus.

On n’oublie pas également : 

  • Le réfrigérateur : si vous ouvrez votre réfrigérateur et que vous ne voyez même plus certains aliments, c’est qu’il est temps de faire le tri. Certains produits vieux sont probablement périmés et mauvais pour la santé, jetez-les. Essayez de vider régulièrement votre réfrigérateur. Et ne faites que des réserves pour la semaine. 
  • Le congélateur : utilisez-le uniquement pour les restes ou des légumes. 

Le véritable gâchis n’est pas de jeter, mais d’acheter et de consommer plus que notre organisme ne le demande.

Vaisselles et ustensiles de cuisine

GARDER 

  • Un nombre de vaisselles adapté à la taille de votre foyer : essayez de limiter le nombre d’assiettes, de tasses, de bols, de verres et d’ustensiles à la taille de votre famille. Si vous n’êtes que 4 pourquoi garder de quoi nourrir 16 personnes ? Ne gardez que la vaisselle utilisée par vous et votre famille et celle pour des personnes que vous invitez régulièrement. 
  • Choisissez de la vaisselle multifonctionnelle : préférez les objets polyvalents aux objets à usage unique. Les ustensiles comme les dénoyauteurs à cerise, les cuillères à melon, les coupe-banane, les appareils à gaufres, les ciseaux à homard, les machines à hamburgers n’ont généralement pas de place dans vos placards, sauf si vous vous en servez souvent. Remplacez-les par du matériel simple et polyvalent. 
  • Limitez-vous à l’essentiel : de même, rien ne vous oblige à posséder une série complète de poêles et de casseroles. Une ou deux dans les tailles les plus pratiques suffisent amplement. 
  • De la vaisselle homogène : essayez également de ne pas avoir trop de vaisselle de tailles ou de forme différentes et optez pour des plats plus polyvalents. Au lieu d’avoir de la belle vaisselle et de la vaisselle de tous les jours choisissez en une pour tout le temps. 
  • Privilégiez les matériaux de qualité et durable : trouver des alternatives au plastique et aller vers une cuisine minimaliste, c’est aussi se séparer du plastique (mauvais pour la santé et pour la planète). Lors de votre tri essayer de garder en priorité les objets en verre, en bambou, en inox…

Et on fait comment quand on a des invités ? Il faut tenir compte des repas que vous organisez chez vous quand on réduit ses stocks. Demandez-vous combien de personnes au maximum, vous recevez régulièrement et gardez suffisamment de vaisselle en conséquence. Et pour les grosses fêtes que vous organisez de temps en temps, louez ou empruntez ce dont vous avez besoin. Recevez simplement.

DONNER

  • Diminuez aussi le nombre de verres : à moins d’être restaurateur vous n’avez pas besoin d’un modèle différent pour le vin, le champagne, le whisky, la bière, le Martini, l’eau et les jus de fruits
  • Gardez les pièces les plus neuves et les plus belles et retirez les vieilles pour faire place nette.

JETER

  • Les assiettes ébréchées, les verres fêlés, les couverts déformés ou abîmés. Ne conservez pas les pièces endommagées en dépannage. 

Rappelez-vous que dans certains pays, on cuisine une quantité impressionnante de plats avec très peu d’ustensiles. C’est la créativité qui permet de cuisiner de bons repas pas le matériel ni l’esthétisme de la cuisine. De même, que ce ne sont pas les belles assiettes qui font les bons plats, c’est l’effort et l’amour qu’on y met.

Les robots ménagers et le petit électroménager

Pour une alimentation saine, pas besoin d’appareils. En simplifiant son alimentation, le besoin de posséder des appareils spécialisés diminue. Coupez les cookies avec le rond de verre, roulez la pâte avec une bouteille, hachez les fines herbes sur une planche avec un couteau. 

GARDER

  • Réfléchissez à la fréquence d’utilisation de vos appareils. Mon conseil est de vous séparer des appareils que vous n’utilisez pas au moins une fois par mois. Pensez à emprunter ces appareils en cas de nécessité. Et quand vous en achetez un nouveau, débarrassez-vous de l’ancien. N’encombrez pas vos placards. 
  • Le seul appareil qui peut vous faire gagner du temps est le blender multiples usages.

DONNER

  • Donner tous les objets qui peuvent servir à quelqu’un d’autre. On a tendance à accumuler plus de matériel que nécessaire. Certains entrent dans notre vie sous la forme de cadeaux (crémaillère, mariage) d’autres sous la forme d’achats impulsifs. 
  • Certains nous ont semblé pratiques en boutique, mais se sont avérés compliqué ou chronophage à l’usage. A quoi bon garder cette sorbetière ou cette machine à pâtes si vous ne l’utilisez jamais, autant la donner à quelqu’un qu’il l’appréciera et qui l’utilisera.
  • Observez vos affaires d’un œil objectif. Si vous évitez d’utiliser votre robot parce qu’il est difficile à nettoyer, c’est l’occasion de lui rendre sa liberté et la vôtre aussi. 
  • Donnez également les appareils à un seul usage que n’avez pas utilisés au cours de l’année.

JETER

  • Jetez aussi les appareils et les gadgets cassés si vous n’avez pas encore trouvé le courage de les réparer.

Prendre conscience de toute cette accumulation d’inutilités permet de tirer une leçon afin de ne plus reprendre le piège de la consommation.

Les livres de cuisine

Ils sont plus nombreux à entrer dans notre cuisine qu’a en sortir. Ils s’accumulent avec le temps jusqu’à gonfler notre collection. Et, du jour au lendemain, on a plus de recettes qu’il n’y a de jours dans une année pour les cuisiner ! Au lieu de toutes les conserver, gardez-en une sélection récente. Considérez vos recettes et livres de cuisine comme une collection dynamique qui changent en fonction de vos goûts et régimes alimentaires et non comme une collection statique. Ne conservez que les recettes de plats que vous avez déjà goûtés et appréciés.

Autres objets

Toutes cuisines possèdent son fameux “tiroir à foutoir” : l’endroit où échouent les sachets de ketchup, les menus à emporter, les piles, les bougies d’anniversaire, les ciseaux, et autres bidules trop petits, trop peu nombreux ou trop spécifiques pour aller quelque part. Que faire de ce bric-à-brac ? Passez en revue chaque objet et regroupez ceux qui leur place dans un module “objets utiles” et ne gardez que les utiles ! 

La cuisine est depuis longtemps considéré comme le cœur battant de la maison, un endroit ou la famille se retrouve et partage des moments de qualité. Et justement, car c’est un lieu fréquenté que ses surfaces attirent autant d’objets. Quand quelqu’un y dépose un jouet, un livre, un journal, une lettre demandez -lui de repartir avec. Surveillez également le sol, quand on porte une casserole lourde la moindre bricole par terre peut provoquer une catastrophe.

Vous avez un doute concernant un objet ?
Vous aurez sans doute du mal à vous séparer de certains objets par peur d’en avoir besoin un jour. Dans ce cas, créez un carton “en attente” et mettez-y les affaires pour lesquelles vous avez un doute. Comme par exemple la machine à pain, les moules à muffins, kit décoration fantaisie pour les gâteaux. Marquez la date dessus. Si au bout de 6 mois ou 1 an vous n’avez toujours pas utilisez un de ces objets vous pouvez vous en séparer. C’est une bonne astuce pour gérer les objets sur la sellette. Ils sont disponibles en cas de besoin, mais ne prennent pas de place dans vos placards. Et vous vous rendrez compte sans doute qu’ils ne vous manquent absolument pas.

J’aimerai vous donner une liste officielle du contenu d’une cuisine minimaliste. Malheureusement, nous n’avons pas tous les mêmes besoins et les mêmes goûts, chacun à sa façon de cuisiner, aussi. Ceci dit je vous présente mes indispensables à titre d’exemple dans cet article. Il faut aussi garder en tête que l’indispensable chez l’un n’est pas forcément l’indispensable chez l’autre.

Nous accordons à la fois trop et pas assez d’attention à la nourriture et notre alimentation : nous accumulons trop de gadgets, mais pas assez de repas simples, équilibrés, et composés de produits frais. Faire le tri dans ses placards de cuisine devrait être prétexte à réfléchir également sur sa façon de se nourrir, de consommer. Nous y revenons plus en détaille dans cet article sur la frugalité .

Etre Minimaliste, c’est opter pour une cuisine propre, épurée et ordonnée.

Et vous, elle est comment votre cuisine minimaliste ?
Comment trier sa cuisine efficacement ?| Etre-minimaliste.com

8 réflexions sur “Tous nos conseils pour une cuisine minimaliste”

  1. Ping : Aménagement de cuisine : Comment ranger sa cuisine ? - Etre Minimaliste

  2. Ping : Cuisine minimaliste : les ustensiles et aliments à toujours avoir dans ses placards - Etre Minimaliste

  3. Ping : Comment consommer moins au quotidien ? - Conseils et astuces - Etre Minimaliste

  4. Ping : Challenge Zéro Dépense : Consommer mieux pour dépenser moins - Etre Minimaliste

  5. Ping : Slow food : Manger avec frugalité - Etre Minimaliste

  6. Ping : Comment trier ses papiers ? Des solutions efficaces - Etre Minimaliste

  7. Super article ! La cuisine figure on effet parmi les pièces de la maison où l’on garde le plus d’objets qu’on ne se sert plus. Mais vu que c’est la pièce la plus vivante de la maison, se débarrasser de ces objets est vraiment nécessaire pour éviter d’avoir une cuisine en bordel, pour éviter le stress et l’épuisement également.

  8. Ping : Minimalisme : Faire le tri dans ses photos, ses souvenirs et sa maison familiale - Bienvenue sur Être Minimaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *