Avant de parler désencombrement, parlons de l’encombrement que ce soit de donnée sur le web ou d’appareils électroniques. Travaillant dans le domaine de l’informatique et étant « geek » dans l’âme, j’ai accumulé les consoles, les smartphones, les boites mails et les abonnements à certaines newsletters. Suite à une prise de conscience, j’ai décidé de me désencombrer de toutes ces données numériques invisibles qui polluent notre planète et nos esprits. Dans cet article, nous allons voir les conséquences de cet encombrement numérique et les méthodes pour réduire notre impact environnemental

Pollution numérique, une pollution invisible

La pollution numérique est une réalité, elle va augmenter crescendo au fil des années et devenir la pollution numéro 1, dépassant la pollution des transports routiers et aériens.… Il faut penser aussi qu’Internet n’est pas encore accessible pour tout le monde. Que se passera t-il quand les habitants des pays émergents tels que la Chine, le Brésil ou encore l’Inde voudront les mêmes besoins que nous ? L’encombrement numérique ne prend pas de place, il est invisible. Il suffit de regarder le nombre d’applications sur nos smartphones, notre nombre d’e-mails ou l’historique de nos publications sur les réseaux sociaux. On l’oublie parfois le streaming et le cloud qui sont des gros consommateurs d’énergies également. Notre système de consommations actuel accru une surconsommation des produits du numériques (Smartphone, enceinte connectée … ). Tout comme l’industrie du textile, le numérique subit les tendances « kleenex ». Les industries du numérique créées sans cesse de nouveaux produits, rendant la vie d’un produit beaucoup plus courte. Le marketing nous formate à racheter un nouveau smartphone alors que le notre est en parfait état. Ils nous donnent l’impression que nos appareils sont désuets alors que non. Ces stratégies marketing rendent ainsi nos produits éphémères et obsolète dès le lancement d’un nouveau produit. Le problème des appareils électroniques, c’est qu’ils sont très peu recyclables.


Désencombrement numérique / Les méthodes

Le désencombrement numérique c’est quoi ?

Par exemple en minimalisme pour une maison, c’est créer du vide. On va exactement faire la même chose pour nos appareils et nos données. Ce désencombrement va nous permettre d’un point de vue technique de gagner de la batterie sur votre smartphone ; et d’un point de vue personnel de nous détacher de tout ces appareils et ces données qui nous polluent l’esprit. On va aussi essayer de se désencombrer de toutes ces GAFA qui contrôlent nos données personnelles (Google, Facebook …). Je dis bien essayer, car c’est compliqué de s’en défaire complètement. Nous allons découvrir les méthodologies à adopter pour nous désencombrer numériquement ci-dessous.

Trier et supprimer ses boites e-mails

  1. Supprimer les boites mails inutiles.
    • Vérifier les dépendances de ses boites mails avant de les supprimer
  2. Trier et supprimer les mails des boites mails utilisés

Tri sur ses réseaux sociaux

les réseaux sociaux sont les sites les plus consultés au monde. On y passe en moyenne 10h par mois. ils récoltent un nombre de données personnelles importants. Et le stockage de celles-ci ont un vrai impact environnemental. Il est donc nécessaire de trier les informations contenus sur ses réseaux sociaux.

Tri de ses applications sur son portable

Combien d’applications avez-vous sur votre smartphone ? Combien de fois branchez-vous votre smartphone dans la journée ? Avez vous assez de place pour prendre une photo ?

Certaines applications que l’on n’utilise peu ou pas prennent souvent de la place et de l’énergie à votre smartphone. Triez toutes les applications que vous n’utilisez plus. Votre smartphone et votre patience vous diront merci.

Google

Tri et stockage des documents

Les documents administratifs importants : Vous pouvez les stocker dans des clouds, car ils ne prennent pas de place et sont peu lourds. Ça vous permettra aussi de pouvoir y avoir accès partout.

Tri et stockage des photos et vidéos

Les photos et vidéos sont beaucoup plus énergivores et lourdes. Avant de penser au stockage, l’idéal serait d’épurer vos dossiers photos. Est-il nécessaire de garder toutes vos photos ? Les consultez vous souvent ? Conservez-vous des photos en double ou qui se ressemblent ?

Les clouds sont consommateurs d’énergie, utilisez plutôt pour stocker:

  • Un disque dur externe .
  • Ou bien encore sur une clé USB. Elles sont maintenant de très grandes capacités et sont peu coûteuses. Par exemple, une clef de 128 Go peut très bien contenir toutes vos photos de voyage.

Gestion de ses appareils numériques

  • Ne pas jeter ses appareils numériques. Si on achète un nouveau smartphone, penser à la revente de l’ancien (le bon coin…).
  • Faire attention à ses appareils. C’est tout bête dit comme ça, mais ils sont onéreux et peu recyclable. Donc penser par exemple à acheter un vers trempé et coque pour votre smartphone.
  • Si l’appareil dysfonctionne penser à le faire réparer avant d’en acheter un autre.
  • S’il est lent, pensez à le remettre en mode de configuration usine. Souvent L’appareil retrouve une seconde jeunesse.

Désencombrement numérique | Maintenir avec de bonnes habitudes

C’est bien de se désencombrer, mais c’est aussi un travail de tous les jours. On va finir sur les habitudes à prendre au quotidien pour ne plus être encombré.

Vos e-mails

  • Continuer de supprimer et de vous désabonner des newsletters et des publicités suivant les mails reçus.
  • Lors d’une inscription sur un nouveau site. Vérifier les cases à cocher, souvent elles se positionnent avant le bouton inscription, par exemple  ‘Newsletter’ ou ‘Recevoir des informations de sites partenaires’. Ne pas les cocher.

Vos photos, vos vidéos et vos documents

Prenez l’habitude de sélectionner vos photos et vidéos avant de les stocker, ne conservez que les plus belles et les plus qualitatives à vos yeux

Pour les documents administratifs, renseignez vous sur les délais de conservations et faites un point une fois par an. Supprimez les documents dont la date de conservations est dépassée.

Vos appareils numériques

Avant d’acheter un nouvel appareil numérique, dites vous bien si vous en avez réellement besoin. Par exemple je voulais m’acheter une liseuse pour l’avion lors de mon prochain voyage. Je me suis posé une question combien de fois je vais l’utiliser dans l’année ? Est ce qu’au final deux livres ne suffisent pas ? Et finalement je ne l’ai pas prise et elle ne m’encombrera pas.

Etre minimaliste, c’est aussi se libérer du numérique qui nous entoure quotidiennement et de sauvegarder notre planète pour les années à venir.

Et vous la pollution numérique vous parle t-elle ? Est ce que vous voyez autre chose qui nous permettrait de nous désencombrer numériquement ?


Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *