Comment bien gérer son budget et faire des économies ? | Etre-minimaliste.com

Les clés pour réaliser un budget et bien gérer son argent

On pense souvent à tort que gérer son budget est quelque chose de compliqué. Que cela demande de passer des heures à éplucher ses tickets de caisse et parcourir ses relevés bancaires.

Pourtant, il existe plein de manières à la fois simples et rapides pour créer et gérer son budget mensuel.

On n’y pense moins, mais on peut aussi désencombrer ses comptes bancaires, en supprimant le superflu ! Et simplifier la gestion de ses comptes en planifiant et en automatisant.

Pourquoi simplifier son budget : 

👉 Pour faire des économies. 

👉 Pour y voir plus clair et simplifier la gestion de ses finances personnelles.

👉 Pour reprendre le contrôle sur son argent et mieux maitriser ses dépenses. 

J’aime la simplicité. Au gré de cet article, je vais vous partager la méthode que j’utilise avec succès depuis plusieurs années pour gérer mon argent simplement et de façon minimaliste.

Établir un budget pour identifier ses dépenses

Pour faire votre budget, reprenez un ou deux relevés de comptes et identifiez vos prélèvements fixes, ainsi que vos rentrées régulières d’argent.

Je vous recommande de structurer vos dépenses et revenus sous forme de tableau à remplir (Excel ou papier).

👉 Organiser son budget en catégories et sous-catégories

Concrètement mon budget est organisé selon les catégories et sous-catégories suivantes : 

Revenus (+) 

  • Salaire net
  • Allocations
  • Dons
  • Ventes

Crédits/Dettes (-)

  • Prêts immobiliers
  • Prêts à la consommation

Charges Fixes (-)

  • Electricité
  • Internet
  • Téléphone
  • Assurance Protection Juridique
  • Assurance Habitation
  • Assurance Voiture
  • Frais bancaire
  • Taxe foncière
  • Taxe ordures ménagère
  • Taxe habitation
  • Charges copropriétés

Charges indispensables (-)

  • Alimentation
  • Transports

Épargne  (- /+)

  • Livret
  • Plan d’épargne
  • Assurance vie

Charges variables (-)

  • Habillement
  • Habitat (Électroménager, déco, etc.)
  • Beauté / Bien-être
  • Sorties/Restaurants
  • Loisirs (Sport, etc.)
  • Culture (Livres, sorties culturelles, etc.)
  • Voyages
  • Cadeaux

Charges médicales (- /+)

  • Dépenses
  • Remboursements

👉 Outils de suivi : tableur Google Sheets et Budget Planner en version papier

Pour suivre mon budget j’utilise deux outils complémentaires :

Mon tableur Google Sheets : avec des formules pré-intégrées qui me permettent de calculer automatiquement le budget réel de mes catégories dès que j’ajoute mes dépenses et revenus. 

Mon budget planner en version papier : véritable outil complémentaire, il me permet de planifier, de pointer et de faire un suivi de mes dépenses et revenus. C’est seulement quand j’écris sur papier que je prends réellement conscience où va mon argent, et que je grave les montants dans ma tête. Il s’agit d’un engagement écrit envers moi-même.

👉 Routine de suivi budget

J’ai pour habitude de faire mes comptes une fois par semaine pour mon suivi mensuel. Concrètement, je rentre toutes mes dépenses dans les différences catégories et je calcule le solde réel à date.

Je fais également un point plus complet en début de mois, où je reprends mon budget et mon solde bancaire du début de mois. Je planifie : 

  • mes budgets prévisionnels alloués pour chacune des catégories ; 
  • tous les prélèvements et virements automatiques prévus pour le mois ; 
  • mes objectifs d’épargne ; 
  • les dépenses et revenus exceptionnels (si prévus) ; 
  • si j’ai des achats prévus à partir de ma liste d’envies.

Enfin, je fais un bilan en fin de mois ou je note : 

  • mon solde bancaire en fin de mois ; 
  • les budgets réels alloués pour chacune des catégories ;
  • montants épargnés.

Analyser ses dépenses pour mieux gérer son budget

Maintenant, que vous connaissez les montants que vous dépensez pour chaque catégorie, vous allez pouvoir analyser vos dépenses.

Il est primordial d’analyser ses dépenses pour

  • comprendre où se rend son argent. Savoir exactement combien vous avez dépensez dans une catégorie et combien il vous reste ;  
  • pouvoir analyser et découvrir où se trouvent vos pistes d’optimisation ;
  • choisir où va votre argent en planifiant ;
  • anticipez les prochaines dépenses, et arriver à la fin du mois sans stress.

Je comprends qu’il n’est pas toujours facile de regarder son relevé de comptes et donc de se confronter à la réalité de sa situation financière. Mais si vous souhaitez reprendre le contrôle de vos dépenses, vous devez le faire ! Pointer ses comptes, est un premier pas, mais ce n’est pas suffisant.

Pourquoi pointer ses comptes en ligne ne suffit pas ? Lorsque vous vérifiez vos relevés de comptes, vous regardez toutes les opérations qui sont déjà effectuées (celles qui sont déjà débitées). Mais vous ne contrôlez pas et ne maîtrisez pas votre argent. Regarder vos opérations les unes après les autres ne vous permet pas d’avoir une vision globale de votre budget. 

Au-delà de simplement réaliser combien vous dépensez réellement, le fait de réaliser un budget, vous passez de spectateur à acteur de vos finances.

Optimiser ses dépenses

Je distingue deux types de dépenses : 

  • Les dépenses indispensables : il s’agit des dépenses nécessaires et récurrentes pour vivre au quotidien. Il s’agit des dépenses liées à l’habitat (loyer, prêt immobilier), l’alimentation, impôts, assurance, téléphone, Internet, etc.
  • Les dépenses variables : il s’agit des dépenses occasionnelles (prévues ou non).  Typiquement, il s’agit des dépenses liées aux loisirs, beauté, soins, vêtements, décoration, etc.

👉 Optimiser ses dépenses indispensables

Même si vous ne pouvez pas optimiser toutes vos dépenses indispensables (loyer, prêts, taxes), vous avez tout de même un peu de marge de manœuvre sur certaines.

  • L’alimentation : l’idée n’est pas d’acheter des produits premier prix ou de manger moins, mais d’apprendre à s’organiser pour réaliser des économies sur le long terme. Comment par exemple en planifiant et en organisant ses repas. Nos conseils dans cet article : 
  • Les assurances : avant de souscrire à une assurance, il peut être judicieux de réfléchir à ses réels besoins. Si l’on prend l’exemple de l’assurance voiture : est-ce que l’âge de votre véhicule nécessite une assurance tout-risque ? De même, si vous roulez peu, spécifiez-le à l’assureur, certains font des forfaits petit kilométrage.
  • Téléphone-Internet : nous avons la chance d’avoir un marché français très concurrentiel sur les offres téléphoniques et Internet. Pour ma part je re-compare mes forfaits tous les ans aux nouvelles offres du marché.

👉 Optimiser ses dépenses variables

Il est plus facile d’optimiser et de modifier ses dépenses variables. Toutefois, il n’est ni bien, ni réaliste de supprimer totalement ces dépenses. Car sur le long terme, on peut plus facilement craquer et dépenser beaucoup d’un coup pour compenser. L’idée n’est donc pas de vivre comme un moine tibétain, mais d’identifier les dépenses récurrentes qui ne sont pas essentielles comme certains abonnements, frais divers et services optionnels, tout en gardant certaines dépenses plaisirs. 

Les prélèvements mensuels peuvent nous induire en erreur, car il s’agit généralement de petits montants qui passent inaperçus dans nos relevés. Je vous invite donc à lister l’ensemble de vos prélèvements et virements automatiques et à noter votre cotisation mensuelle, mais également votre cotisation annuelle. Je trouve qu’il est plus simple de comparer un montant annuel, car les écarts sont plus significatifs. Cela permet également de prendre conscience des sommes versées sur une année pour une catégorie.

En enlevant toutes les dépenses récurrentes et superflues, on trouve des relevés beaucoup plus aérés et simples à suivre à la fin du mois.

J’ai réalisé l’année dernière le défi zéro dépense sur le mois de février. Réaliser ce challenge m’a permis d’aller encore plus loin dans ma démarche de moins consommer et notamment me challenger sur des postes de dépenses sensibles pour moi comme l’achat de livre ou certains achats alimentaires. Si le sujet vous intéresse voici l’article : “Challenge Zero Depense : Consommer mieux pour dépenser moins”

Retrouvez également notre article “8 astuces pour consommer moins mais mieux” afin d’éviter les achats impulsifs, regrettés et inutiles.

Automatiser ses virements et ses paiements

La dernière étape pour simplifier votre budget, mais également pour vous simplifier la vie est d’automatiser au maximum vos comptes. 

L’automatisation de vos finances est la meilleure décision que vous puissiez prendre pour votre argent.

Prenez un moment pour faire en sorte que :

👉 Chacune de vos factures soit payée automatiquement.

👉 Mettez en place un virement automatique pour amortir l’ensemble des prélèvements de votre catégorie « Charges fixes ». Comptabilisez bien tous les prélèvements, même ceux qui ne sont débités qu’en fin de mois.

👉 Mettez aussi en place un virement automatique vers vos livrets ou comptes d’épargne chaque mois après avoir reçu votre paie. Il est en général recommandé de mettre environ 20 % de votre salaire de côté chaque mois pour vos objectifs d’épargne. Mais l’essentiel est de commencer quelque part. Personnellement, je planifie mes objectifs d’épargne pour l’année.

Comme dans beaucoup de domaines, il s’agit parfois de consacrer un peu plus de temps à la planification pour en gagner beaucoup plus par la suite

En espérant que cet article puisse vous inspirer et vous donner des pistes pour mieux gérer votre budget. 

Et vous, comment gérez-vous votre budget ? Gérez-vous votre suivi sur papier ou Excel ? Utilisez-vous une autre méthode ?  

3 réflexions sur “Les clés pour réaliser un budget et bien gérer son argent”

  1. Bonjour,

    Serait-il possible de partager vos fiches Excel?

    Merci d’avance pour votre partage et la qualité de vos publications.

    Cordialement

    1. Bonjour,
      Merci pour votre retour.
      Je compte vous le mettre prochainement à disposition en téléchargement gratuit sur notre site 🙂
      Bonne journée,
      Anaïs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *