À l’heure d’Internet, les modes se succèdent plus rapidement que jamais. 

En suivant les tendances de la mode, les gens veulent acheter les mêmes vêtements populaires à des prix abordables. Cela conduit les entreprises à produire des articles à la mode le plus rapidement possible, avant que la tendance ne soit remplacée par une autre.

La nouvelle relation entre l’offre et la demande dans l’industrie a créé le monde de la Fast Fashion. Et si elle fait le bonheur des consommateurs, elle n’est souvent pas la meilleure solution pour l’environnement.

Qu’est-ce que la Fast Fashion ?

La Fast Fashion est une approche de fabrication qui met l’accent sur la fabrication de vêtements rapidement et à moindre coût, généralement en réponse aux dernières tendances de la mode. Parmi les grandes marques associées à la Fast Fashion, on trouve par exemple H&M, Zara ou Mango.

A ce sujet, The True Cost qui est un film documentaire, disponible sur Netflix, réalisé en 2015, raconte la fast fashion et ses conséquences sociales, économiques et environnementales.

Pourquoi s’intéresser à l’industrie de la Fast Fashion ?

La Fast Fashion joue un rôle dans la pollution de l’environnement à bien des égards. La première et la plus préoccupante est la taille même de l’industrie qu’elle représente. 

Le monde achète plus de 80 milliards d’articles de vêtements chaque année. Et au cours des 15 dernières années, la production et surtout la consommation mondiale de vêtements a doublé. 

Une partie de cette croissance est due à la plus grande disponibilité de vêtements bon marché et tendance dans l’industrie de la Fast Fashion. Ces vêtements sont achetés, portés seulement quelques fois, puis simplement jetés après que la tendance soit passée.

Imaginez tous ces vêtements produits et expédiés dans le monde entier, les pratiques utilisées pour fabriquer ces produits et les déchets produits lorsqu’ils sont jetés dans des décharges après la fin de leur mode. Tout cela est extrêmement nocif pour l’environnement.

Quel est l’impact de la fast fashion sur l’environnement ?

Voici quelques exemples qui expliquent pourquoi l’impact environnemental de l’industrie de la Fast Fashion est si important. 

Hausse des émissions de gaz à effet de serre

L’industrie de la mode rapide pollue l’environnement notamment par les gaz à effet de serre qu’elle émet. Ces gaz proviennent de la production et du transport des milliards de pièces de vêtements achetés chaque année.

En fait, l’industrie de la mode contribue à environ 5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Cela équivaut à la quantité de gaz à effet de serre émis par l’ensemble de l’industrie aéronautique mondiale, ou par un pays tel que la Russie.

La production de polymères synthétiques est un autre facteur d’émission de gaz à effet de serre dans l’industrie de la mode.  Les polymères synthétiques sont légers et durables, et ils permettent aux vêtements de durer plus longtemps. Cependant, comme ils ne sont pas présents à l’état naturel dans le monde, ils doivent être produits ou fabriqués de manière synthétique. 

Appauvrit et pollue les ressources en eau

L’industrie de la mode est une grande consommatrice d’eau. Saviez-vous qu’il faut 2700 litres d’eau pour fabriquer un seul t-shirt en coton ?

Le coton, qui est un matériau courant dans l’habillement, a besoin de beaucoup d’eau pour pousser. Il est généralement cultivé dans des régions chaudes où la rareté de l’eau est déjà un problème, et la culture du coton ne fait qu’aggraver la situation.

En outre, il faut beaucoup d’eau pour teindre et fabriquer des textiles. Par exemple, une tonne de tissu teint peut nécessiter jusqu’à 200 tonnes d’eau pour sa production. 

Pour aggraver les choses, la plupart des vêtements sont fabriqués dans les pays en développement, où les lois environnementales ne sont pas toujours aussi strictes. Cela signifie que, bien souvent, les eaux usées non traitées des usines sont déversées directement dans les rivières ou les lacs.

Comment aider à réduire la Fast Fashion ?

Après avoir appris comment l’industrie de la Fast Fashion nuit à l’environnement, il est temps d’agir.

Voici comment vous pouvez agir et réduire votre impact environnemental lié à l’industrie de la mode.

1. Acheter moins de vêtements

La solution la plus efficace pour résoudre le problème de la pollution textile est de réduire votre consommation, et de rentrer dans une démarche minimaliste, par exemple.

Avant d’acheter un nouveau vêtement « tendance », pensez à savoir si vous allez le porter ou non. Si vous ne portez pas vos nouveaux vêtements plus de deux fois, ne les achetez pas. 

Vous pouvez également investir dans des vêtements de base comme des t-shirts, des jeans et des pulls standard. Ces « basiques » vous dureront longtemps et auront l’air normal quelle que soit la tendance actuelle. Vous lancer dans la création d’une garde-robe capsule peut-être une bonne idée.

2. Faites don de vos vêtements usées 

Si vos vêtements sont relativement propres, donnez-les au lieu de les jeter. Cela vous permettra de réutiliser vos vieux vêtements et de vous assurer qu’ils ne finiront pas dans une décharge, où ils pourraient s’accumuler pendant des centaines d’années.

De nombreuses organisations acceptent les dons de vêtements d’occasion, comme Le Secours Catholique, la Croix Rouge, ou les Restos du Coeur

Même des tissus déchirés ou des morceaux de vêtements peuvent être donnés au lieu d’être jetés. Vous pouvez vous renseigner sur les centres de dons ou de recyclage de textiles dans votre région pour trouver où les déposer.

3. La sensibilisation

La dernière façon, surement la plus efficace, est de sensibiliser et de faire passer le message du désastre de la Fast Fashion.

Se renseigner sur l’impact environnemental de l’industrie de la Fast Fashion est le premier pas vers le changement. Plus il y aura de personnes qui connaissent les dangers de la Fast Fashion, plus il y aura de personnes qui agiront. 

Enfin, la fast fashion entraîne également des désastres humains, dû aux conditions de travail cauchemardesques pour les ouvriers des pays en développement qui fabriquent ces vêtements. On en entend parler par-ci par-là, mais comme pour les élevages intensif : On ferme les yeux !

Ensemble, nous pouvons aider à combattre ce problème mondial ! Dans l’espoir que cet article vous aura donné l’envie de réduire votre consommation en terme de shopping et va vous encourager à vous tourner vers des marques de vêtements éthiques et plus éco-responsable !

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *