Si vous avez beaucoup de vêtements et que pourtant vous n’avez “rien à vous mettre” cet article est pour vous. Faire le tri de ses vêtements va vous faire économiser du temps, de l’argent, de la place et du stress en moins et tout en vous aidant à trouver votre style.

Vider son dressing est plus simple qu’on ne l’imagine, désencombrer sa garde-robe est plus facile qu’une pièce, pas de gros meuble. Il n’y a rien de plus plaisant que de purger sa garde-robe de ses vieilleries et de s’inventer de nouveau look sans parler de tout l’espace reconquis à la fin.

Pourquoi trier son dressing ?

Saviez-vous que l’on ne porte que 20 % de sa garde-robe 80 % de son temps (principe de Pareto). Cela signifie qu’on ne se sert pas de la majorité de nos vêtements, ou pas souvent et que l’on pourrait en conserver qu’un cinquième sans que cela nous manque.

Les vêtements que vous portez ont une bonne raison d’être dans votre garde-robe, mais pour les autres ? À quoi bon garder des vêtements que vous ne portez pas ?

La mode change tout le temps, ce qui est branché à une saison est démodé à la saison suivante. Aujourd’hui il n’y a plus de limite les vêtements ne coûtent pas cher et cela nous incite à en racheter. Pas étonnant que nos placards explosent quand on a plus de limite. C’est pourquoi les limites jouent un rôle si important dans le minimalisme.

Préparation psychologique

Avant de débuter le tri, prenez quelques instants de réflexion. Il faut savoir ce qui vous va bien et ce que vous aimez. Alors quel est votre style ? Classique ? Streetwear ? Bohème ? Moderne ? Vintage ? Préférez-vous les couleurs pastel ? Les couleurs chatoyantes ? Avez-vous meilleure allure dans des vêtements ajustés ou des vêtements amples ? Dans quelles matières vous sentez-vous le mieux ? Vous devez également identifier vos besoins. Pour chaque catégorie, demandez-vous de combien de pièces vous avez besoin. C’est-à-dire combien de pantalons, de hauts, etc. Pour cela, vous devez identifier vos habitudes, le climat de votre région, vos activités. Gardez vos réponses en tête pour quand, vous passerez en revue vos vêtements.

Autre petit exercice psychologique afin de se préparer au tri : imaginez maintenant qu’une catastrophe naturelle quelconque détruisait votre garde-robe et que vous deviez tout recommencer à zéro. Comme vous avez un budget limité, vous allez devoir faire des choix judicieux. Pensez aux essentiels dont vous avez besoin.

Prenez le temps de visualiser votre garde-robe idéale. Les vêtements que vous allez choisir doivent convenir aussi bien au travail qu’au week-end et doivent pouvoir être superposés pour vous tenir chaud en cas de changement de température. Vous devez aussi pouvoir les mixer et les assortir pour créer des tenues différentes avec seulement quelques pièces. Cet exercice vous aidera à repérer les pièces les plus fonctionnelles de votre garde-robe et à bâtir le reste à partir de là.

Tri des vêtements

Etape 1 | Tout sortir

Avant de se réinventer, il faut commencer par tout sortir des placards, commodes, armoires. Et quand je dis “tout” s’est “tout” ! Vérifiez tous les placards, penderies, tiroirs, puis rassemblez tout au même endroit. Placez à même le sol tous les vêtements que vous possédez. Assurez-vous de ne pas oublier un seul vêtement, ajoutez également vos sous-vêtements, chaussettes, pyjamas, collant, sacs, chaussures. On découvre ainsi que l’on a 10 pantalons, 20 chemises blanches, et 30 paires de chaussures. Quand on voit l’ensemble, on réalise que l’on a beaucoup trop. Puis classer les vêtements en sous-catégories et formant des piles :

  • Hauts (chemisiers, pulls, t-shirts…)
  • Bas (pantalons, jupes…)
  • Robes / combinaisons
  • Vêtements qui se suspendent (veste, manteaux, tailleurs)
  • Vêtements d’intérieur et de nuit
  • Chaussettes
  • Sous-vêtements
  • Sacs à main
  • Accessoires (écharpes, foulards, ceintures, chapeaux…)
  • Vêtements saisonniers (maillot de bain, ski)
  • Chaussures

Confrontés à ce premier obstacle dans le processus du rangement, la plupart des gens se sentent quelques fois submergés par le volume. L’astuce dans ce cas est de commencer par les vêtements hors saison, car ils sont plus faciles. Si l’on commence par des vêtements que l’on porte actuellement, on aura tendance à penser “celui-ci, je ne l’aime pas beaucoup, mais je l’ai porté hier”. Cela est plus compliqué de prendre une décision en toute objectivité. Dans la mesure où les vêtements hors saison ne sont pas nécessaires sur-le-champ, il est plus facile de savoir si vous souhaitez les garder réellement ou non.

Vous aurez peut-être l’impression de jeter beaucoup de vêtements, mais n’ayez crainte, tant que vous choisirez des vêtements que vous aimez et que vous portez, c’est que vous disposerez de la quantité nécessaire. Une fois que vous aurez pris le coup de sélection des choses que vous aimez ou non cela sera plus facile au fur et à mesure.

Etape 2 | Prendre chaque vêtement un par un

Comme pour le tri des livres pour vraiment savoir si vous souhaitez garder ou vous débarrasser d’un objet vous devez le faire sortir de son hibernation.

Prenez en main chaque vêtement et essayez-les uns à uns. Et non, je ne plaisante pas. En effet comment savoir si cette robe du soir ou ce costume vous va encore si vous ne l’avez pas porté depuis 3 ans ? Enfilez chaque pièce et faites un ou 2 tours sur vous-même devant une glace. Et oui, ce n’est pas parce qu’un vêtement à l’air beau sur un cintre qu’il est beau porté. De même un vêtement banal sur un cintre, peut faire beaucoup d’effet une fois porté sur vous.

Pour vous aider dans votre décision voici une liste de questions :

  • Avez-vous porté ce vêtement au cours des 12 derniers mois ?
  • Est-ce que cela correspond à votre style vestimentaire ?
  • Suis-je excité de le porter à nouveau ?
  • Est-ce que ce vêtement me va ?
  • Est-il confortable ?
  • Est-ce un vêtement modulable que je peux combiner facilement avec d’autres de mes vêtements ?
  • Est-il en bon état ?
  • Est-ce que je me sentais bien la dernière fois que je l’ai porté ?
  • A-t-il une valeur sentimentale irremplaçable ?
  • Puis-je le porter pendant la saison à venir ?
  • Ce vêtement correspond t-il à mon style de vie actuelle (travail, activité, hobbies) ?

Si la réponse est « Non » à plus d’une de ces questions, il est probablement temps de s’en séparer.

Autre astuce : demandez-vous si vous aimerez être photographié avec ce vêtement, si la réponse est non “au revoir.”

Etape 3 | Faites vos piles

Préparez-vous à prendre des décisions.

Pile 1 |“ À garder”

Il s’agit des vêtements qui vous embellissent, que vous aimez porter, dans lesquels vous vous sentez bien. Conservez aussi les vêtements qui correspondent à votre style de vie (travail, vie sociale, loisir, sport). Résistez à la tentation de garder des vêtements trop originaux, cela ne fera pas de vous une star de les garder dans vos placards. Adaptez votre garde de robe à votre mode de vie.

Pile 2 |“À vendre/Donner”

Il s’agit des vêtements que vous ne mettez jamais, ou que vous ne portez jamais en public, ou qui vous font sentir mal à l’aise physiquement ou mentalement, ou les vêtements dont vous vous êtes lassé. Autrement dit les vêtements toujours en bon état, mais pas sur vous. Donnez-leur une seconde vie.

Pile 3 | “À jeter”

Mettez les pièces qui ne peuvent plus être arrangées (vêtement troué, taché). Si vous pouvez les recycler ou leur trouver un autre usage, c’est mieux, mais gardez les seulement si vous avez un vrai second usage pour eux.

Si vous avez des hésitations pour certains vêtements

  • Techniques des cintres inversés : Après avoir porté un vêtement retournez le cintre. La fonction première d’un vêtement est d’être porté ! Si après plusieurs mois, vous n’avez toujours pas porté un vêtement, c’est qu’il n’a pas sa place dans votre garde-robe.
  • Les vêtements récompenses : Ne stockez pas également des vêtements plus petits. Récompensez-vous en achetant de nouveau vêtement après avoir maigri seulement.
  • Un prix d’achat élevé : Ne gardez pas un vêtement simplement parce qu’il vous a coûté cher. C’est toujours compliqué de se séparer d’un vêtement qui nous a coûté cher. On se dit que tant qu’ils sont dans notre armoire, on n’a pas gaspillé notre argent que notre achat a encore un sens, sauf que la réalité est que non ! Le mieux reste quand même de les revendre pour essayer de récupérer quelques euros.
  • Vêtements d’intérieur dormants : Beaucoup de gens le font et moi la première. On peut avoir du mal à se séparer d’un vêtement encore en bon état, cela peut nous sembler être du gaspillage. Dans ce cas, on conserve ses vêtements pour ne plus les porter en extérieur, mais en intérieur. Et pourtant, relégué aux vêtements d’intérieur, 9 fois sur 10 on ne les porte quand même jamais. Finalement, cette solution ne fait que retarder la décision de se séparer d’un vêtement. Il existe des vêtements spécifiques pour l’intérieur dont la coupe et la matière sont idéale pour se détendre. Seuls les vêtements en coton peuvent tomber dans cette catégorie, les autres bye bye ! Il n’y a aucun intérêt à garder pour l’intérieur des vêtements qui ne sont pas source de détente. Le temps que vous passez chez vous est précieux. À compter d’aujourd’hui perdez cette habitude de déclasser vos vêtements. Le véritable gaspillage n’est pas de jeter, mais de garder.
  • Trop de vêtements dans une même catégorie : Si vous vous rendez compte que vous avez trop de vêtements dans une même catégorie, gardez les plus beaux. C’est normal d’avoir plusieurs exemplaires, cela devient un problème quand l’on ne peut pas tout mettre.

Une fois votre tri fait, il faudra ranger et réorganiser votre garde-robe. On vous explique comment ranger vos vêtements selon la méthode Marie Kondo dans cet article et que faire des vêtements que l’on veut plus dans cet article.

Comment maintenir sa garde-robe minimaliste ? Quelques astuces et conseils

Vous avez fait de la place dans votre garde-robe et appris à être sublime avec peu. Maintenant, il faut empêcher que ça dégénère de nouveau.

  • Maintenez toujours votre garde-robe bien rangée. Quand vous vous déshabillez, remettez les vêtements sur les cintres, ou plié sur une étagère ou dans votre panière à linge, vos accessoires dans vos modules. Remettre les choses à leur place et par catégorie vous empêchera ainsi l’arrivée de 5 nouveaux pulls complètement inutiles.
  • Laissez le sol libre. Utilisez des rangements verticaux (cintre, étagère, porte chaussure). Cela empêche le désordre de s’installer et de bonnes conditions de rangements pour vos vêtements.
  • Prenez soin de vos affaires. Faites preuve de bon sens ne mettez pas vos bottines en daim un jour de pluie. Si possible faites reprendre des bords effilochés, raccommodez les déchirures avant qu’elles ne s’élargissent et traitez les taches avant qu’elles ne se fixent. Au lieu d’acheter des must-have de chaque saison, investissez dans des pièces qui ne se démodent pas. Vous aurez plus d’argent, plus de place et moins à faire le vide.
  • Faites l’inventaire de vos vêtements. Si vous avez déjà 23 t-shirts, vous serez moins tenté d’en acheter un 24e. Ainsi ne faites pas du shopping par amusement, plaisir ou ennui. Évitez la tentation et ne mettez pas les pieds dans les magasins sauf si vous avez un besoin précis. Si vos anciens vêtements sont “trop bien”, et bien demandez-vous si vous avez vraiment besoin d’en avoir de nouveaux. Quel est l’intérêt d’ajouter de nouvelles pièces à votre garde-robe si ce que vous avez vous convient parfaitement. Ne vous sentez pas obligé de suivre la mode (ce n’est que des stratégies marketing conçus pour vous faire dépenser plus).
  • Allégez-vous à chaque changement de saison. L’automne et le printemps sont de merveilleux moments pour réorganiser sa garde-robe. Quand vous transportez vos manteaux, pulls d’une saison à l’autre, prenez le temps de les inspecter. Les goûts changent, les corps changent. Retirez tout ce que vous ne pensez plus porter et commencer la nouvelle saison avec plus de place dans votre garde-robe. Quand on actualise sa garde-robe, il faut aussi extraire les pièces datées, trop petites, trop grandes ou qu’on n’aime plus.
  • Donnez-vous des limites. Exemple limitez vous au nombre de chemises que vous avez besoin. Vos limites dépendront de votre situation et de vos besoins personnels.
  • Soyez créatif. Amusez-vous à créer des tenues à partir de vos vêtements. C’est une formidable occasion de stimuler votre créativité et votre sens du style. Les vêtements ne s’usent pas aussi vite que la mode change.
  • Appliquez la règle du ‘un entrant, un sortant” pour des pièces équivalentes. Si vous rentrez avec une nouvelle paire de basket, expédiez-en un autre dehors.

En appliquant ces astuces et conseils, votre garde-robe sera alors fraîche, toujours d’actualité et non un reflet daté des modes passées.

Être minimaliste, c’est avoir peu de vêtements, mais surtout son style.

Et vous, portez-vous la majorité de vos vêtements ? Avez-vous du mal à vous séparer de certains vêtements ? Avoir moins de vêtements vous semble envisageable ?  
Comment faire le tri dans ses vêtements ? | Etre-minimaliste.com
Author